Film de mères pour blessures des enfants

– RÉSUMÉ –

Parcours de migration et installation dans un pays d’immigration sont, souvent, porteurs de blessures morales et identitaires. Jérémie Piolat en isole certaines et montre combien un travail créatif, réalisé par des femmes, mères migrantes, et diffusé dans l’espace public est peut-être bien un outil essentiel pour les descendants de migrants en ce qu’il incarne un premier signe de reconnaissance.

– AUTEUR –

Jérémie Piolat, boursier de doctorat FRESH à l’Institute for Analysis of Change in Contemporary and Historical Societies (IACS) a publié, en 2011, Portrait du colonialisteL’effet boomerang de sa violence et de ses destructions, aux éditions La Découverte.