Possible Modernité ? Frottements entre inscriptions identitaires et formation au travail social à Bruxelles.

Objet de la recherche :

La recherche questionne certaines des tensions entourant le port du foulard. Y est développée l’hypothèse que l’inscription religieuse de ces jeunes femmes n’empêche pas une inscription revendiquée dans la Modernité avec toute l’exigence de réflexivité et de respect des libertés individuelles que cela implique. Sur cette base le questionnement est brièvement ouvert quant à la manière dont une appartenance culturelle et/ou religieuse entraîne – ou non – une incidence sur les pratiques du travail social et sur l’incorporation des valeurs qui sont présentées comme centrales au travail social en Belgique.

Méthodologie :

Recherche exploratoire menée sur base d’entretiens semi-directifs auprès d’anciens étudiants Assistants sociaux de l’ISFSC.

Pistes futures :

Une des pistes ouverte par la recherche renvoie à la nécessité de penser une pédagogie interculturelle, tant dans la formation professionnelle que dans les formations continuées, autour de ce qui renvoie au culturel en lien avec le religieux et à la posture identitaire qui y est liée.