Quand ça fait « CLOC »

OU VERS UN PEU PLUS DE CONSCIENCE DANS L’ART D’ACCOMPAGNER

– RÉSUMÉ –

Cécile Hees réfléchit ici la manière dont l’approche qu’est le Développement du Pouvoir d’Agir (DPA) est pertinente dans l’exercice du travail social. Elle montre comment, en intervision DPA, le travailleur social est amené à analyser les problèmes auxquels il fait face en situation d’accompagnement sans les confondre avec les difficultés liées à la situation du bénéficiaire. Développer ce mode d’approche permet dès lors aux travailleurs sociaux de prendre conscience et de faire évoluer leurs postures professionnelles et de percevoir de nouveaux enjeux propres tant aux bénéficiaires qu’à des mécanismes structurels liés aux institutions d’accompagnement.

– AUTEUR-

Psychologue de formation, Cécile Hees enseigne dans une Haute École en section Assistant Social depuis 2003.
Diverses formations (systémique, Eleuthéropédie, Méthode Rességuier, Approche centrée sur le Développement du Pouvoir d’Agir (DPA), Qi Gong…) nourrissent sa pratique d’enseignante, de formatrice, de psychothérapeute et d’animatrice d’intervisions. Émancipation, affranchissement, développement de la liberté intérieure constituent des fils conducteurs de ses divers investissements professionnels. Modestement, le texte ci-présent vise à témoigner de l’intérêt d’instaurer et de préserver des espaces de formation conduisant à une plus grande humanisation des pratiques professionnelles.