« Et l’amitié entre une fille et un garçon, à notre âge, vous pensez que c’est possible ? » Le vécu de la mixité de sexe par les jeunes schaerbeekois

Objet de la recherche :

Notre étude est partie d’un questionnement de terrain qui met en avant une agitation importante quand les filles et les garçons doivent se mélanger pour une activité d’apprentissage ainsi que des situations d’expérimentations amoureuses ou sexuelles entre jeunes qui peuvent parfois placer les adultes présents dans la confusion face à la manière de réagir face à ces situations. 

Nous avons fait l’hypothèse que face à la diversité des modèles existant, les jeunes se raccrocheraient davantage à l’ordre du genre (reproduction de normes liées au sexe). Pour maintenir cet ordre, l’idée serait alors de ne pas trop se différencier, ce qui rendrait plus difficile la rencontre de l’autre dans sa singularité. 

Méthodologie :

Recherche exploratoire menée sur base d’entretiens semi-directifs et de rencontres en groupe auprès de jeunes du secondaire.

Pistes futures :

Deux pistes sont mises en avant : d’une part, mettre en place des groupes de discussion pour les adultes qui entourent les jeunes afin de trouver des repères qui ne s’appuient ni sur un discours sanctionnant, ni sur un laisser-faire qui banaliserait ce que les jeunes vivent dans la recherche de leur identité ; d’autre part, imaginer des dispositifs qui encouragent les jeunes à trouver leur propre symbolisation qui leur permettrait alors de dépasser les stéréotypes.